gumwall2C’est quoi, être ALL-IN
par Véronique Pascal

On le savait pas.

On disait ça pour rire, « chu all-in ». On se trouvait intenses, on se disait… ça prouve que chu toute là, chu quasiment trop too much, tellement chu toute là … chu all-in, câline.

Pis à un moment donné, on s’est penchés sur la question, parce qu’on s’est rendus compte qu’on aimait ça, dire ça, « chu all-in ».

All-in.
C’est un beau paradoxe, qu’on retrouve pas dans la langue française.
Tant pis pour les puristes, on a pas le temps de niaiser, nous autres.

En anglais courant, c’est-à-dire en slang, ça veut à la fois dire… éreinté, épuisé, être à bout, K.O.

…et…

…bon an mal an, en tout et pour tout, un pour tous et tous pour un, on est dans le même bateau…

Vivants.

Car être vivant, ce n’est pas être en santé OU être malade.
Ce n’est pas être de bonne humeur OU être frustré.
Ce n’est pas être beau OU laid, être préoccupé OU zen, être joyeux OU triste.

Être vivant, c’est être toutes les couleurs en même temps, toutes les émotions dans la même heure, souvent, être vivant, c’est être au bout du rouleau et heureux, inquiet et zen, joyeux et mélancolique.

Malades ET inspirés.
En santé ET soucieux.
Seul(s) ET ensemble.

Une personnalité ALL-IN comprend ce paradoxe et l’endosse dans sa vie au quotidien.

Elle ne véhicule pas d’idées comme quoi il y aurait des bonnes ou des mauvaises émotions.

Elle fonce. Malgré la fatigue, le regard d’autrui, le doute, les idées reçues, elle dévore la vie, elle essaie des choses, elle partage ses expériences, avec humilité, humour, elle se pitche, et une fois lancée, elle se sert de son vécu pour le partager avec les autres, afin d’échanger … rire, réfléchir. Avancer.

C’est ça, être All-in.

Faire de la limonade sucrée avec nos citrons amers, une soupe réconfortante avec nos navets, faire une chanson drôle avec nos mauvais accords.

Oser, dans l’urgence et la fureur de vivre… faire fi du cynisme et des jugements.

Être, en dépit de tout, vivants.

Ces gens-ci ne le savaient pas, mais ils étaient all-in avant même que l’expression ne franchisse nos lèvres.

NOTRE WALL of ALL-IN, notre wALL-IN

Gum Wall à SeattlePhotographies du Gum Wall de Seattle prises par Judith Handfield, en août 2014.